Le Guide du vin

05 octobre 2015

L'EXEMPLAIRE Château BOUSCAUT

Source: Externe

 Au Sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l’une des grandes “figures” bordelaises et propriétaire d'une dizaine d’autres crus de référence (Brane, Climens...).

Aujourd'hui, c’est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur soclecalcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts dedouelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain.
Belle verticale sur place, 2012 à 2002, en blancs et rouges.
En rouges, ce Pessac-Léognan GCC 2012, certes, encore fermé, dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. 
Le 2011 est toujours l’une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpreprofonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité, qui poutsuit une jolie évolution. Le 2010 est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nezcomme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde comme ce 2009, puissant etcharnu, où s’entremêlent les fruits macérés et une pointe de poivre rose, opulent. 
Superbe 2008, ample, riche, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, solide mais très délicat, vraiment remarquable aujourd’hui. On poursuit avec un 2007, rond, plus facile, qui parvient à maturité. Le 2006 est très classique, très typé de son appellation et du millésime, chaleureux, fondu, avec de jolis tanins. 
Le 2005, lui, déploie tout son charme après un carafage, un vin aux tanins complets, au bouquetcomplexe où s’entremêlent des notes de framboise cuite, de musc et de prune, de grande charpente et d’une belle harmonie en finale, encore jeune. 
Le 2004 se goûte très bien, rond, parfumé, tout en charme, tandis que le 2003 parvient à maturité, avec ces connotations légèrement giboyeuses. Quant au 2002, il est remarquable, typé, tout en bouche avec ces senteurs d’humus et de cassis très mûr.
Le Pessac-Léognan blanc 2012 est déjà très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Le 2011 est superbe, très parfumé (pêche, coing, narcisse), d’une bouche particulièrement séduisante, soyeuse, savoureuse. Le 2010 est gras, dense, avec des connotations dicrètes de fruits secs, assez classique du style Bouscaut, encore jeune, tandis que le 2009 se dévoile plus rapidement, avec une bouche florale et légèrement musquée, très agréable. Le 2008 se démarque de la série, avec un nezcomplexe (cire d’abeille, gâteaux secs), moins typique de Bouscaut, mais très harmonieuxnéanmoins. Le 2007 est plus neutre, assez léger. Le 2006 relance les papilles avec une ampleur certaine, une saveur délicate (agrumes mûrs, noisette), et une belle persistance d’arômes au palais. 
Le 2005 est formidable : dense, complet, parfumé, racé, il a tout pour lui, comme le 2004, plus fin, légèrement vanillé au nez comme en bouche, particulièrement savoureux aujourd’hui. 
Comme le 2005, le 2003 se goûte vraiment remarquablement, il est harmonieuxgras, développe des nuances exquises, au nez comme au palais. Le 2002, plus souple, de très belle robe, possède son propre charme, un très joli vin où s’entremêlent le chèvrefeuille et la poire, le musc et le grillé, ample et délicieux.

Sophie Lurton et Laurent Cogombles

1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Tél. : 05 57 83 12 20
Fax : 05 56 83 12 21
Email : cb@chateau-bouscaut.com
www.chateau-bouscaut.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 

Posté par PDG56 à 08:09 - Permalien [#]


24 août 2015

LES DEUX BROUILLY INCONTOURNABLES

Domaine CRÊT des GARANCHESBROUILLY Domaine CRÊT des GARANCHES

Domaine CRÊT des GARANCHES 

(BROUILLY)
Sylvie Dufaitre-Genin

69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46 
Télécopie : 04 74 03 51 65 
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches 
Site : www.cretdesgaranches.fr 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha de vignescépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir desmillésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
“Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main.
“Millésime 2013 : friandgouleyant, délicat, un millésime surprenant par sa fraîcheur, nous raconte Sylvie Dufaitre-Genin. Le 2014 est structuré, fruité, les vendanges en septembre lui ont apporté des degrés élevés, entre 12°, 5 et 13°.
En 2015, il ne reste presque plus de 2013, uniquement un peu de Cuvée Spéciale, on passe donc aux 2014.”
Remarquable Brouilly 2013, issu de vignes de 40 ans vendangées manuellement, élevé durant 7 mois en cuves, racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nezcomme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution. Le 2012 a des tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de prune, de bouche mûre et souple. Le 2011 est une réussite, de couleur brillante, équilibré, parfumé, aunez de cassis et d’épices, un vin opulent aux tanins soyeux. Excellent Côte-de-Brouilly 2009, d’une robe rouge cerise limpide, auxarômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, alliant finesse et charpente, un vin de bouche puissante, d’excellente évolution comme en atteste le 2006, aux notes de mûre et de cuir, légèrement épicé, qui poursuit une belle évolution et s’apprécie sur une daube de canard, par exemple. Goûtez le Brouilly 2009, production limitée à 500 bouteilles, élevé 18 mois en fûts de chêne français (neufs), pas filtré, degré naturel 14,4°, un vin de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés.


Alain MICHAUDBROUILLY Alain MICHAUD

Alain MICHAUD 

(BROUILLY)
Alain et Dorian Michaud
Beauvoir
69220 Saint-Lager
Téléphone :04 74 66 84 29 et 06 07 81 45 58 
Télécopie : 04 74 66 71 91 
Email : alain.michaud17@wanadoo.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/alainmichaud 
Site : www.alain-michaud.fr 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Propriété créée en 1910 par le grand-père. Alain Michaud représente la troisième génération, bientôt secondé par la 4e avec Dorian. Le domaine compte 13 ha dont 9 en appellationBrouilly, constitué pour 70% par des vignes de plus de 50 ans. Ici, la récolte se fait à maturité maximale, après une première estimation au moment de la fleur de vigne (90 jours de maturation), le diagnostic est affiné quelques jours avant la récolte afin d’attendre le moment idéal. La récolte se fait manuellement par une joyeuse et dynamique équipe d’étudiants de tous horizons (filles et garçons). Unecuvaison relativement longue permet d’élaborer des crus avec une bonne longueur en bouche et des tanins bien présents, afin de permettre au Brouilly et au Morgon de puiser dans le raisin le maximum de matières pour une merveilleuse tenue en bouteilles. Ce sont des Vins comme Alain Michaud les aime !
“Si le 2013 était une petite mais belle récolte, nous précise Alain Michaud, les Vins sont bientôt épuisés, le 2014 est une récolte pleine, un beau millésime, fort prometteur.”
Remarquable Brouilly 2013, qui allie structure et charme, au nez complexe (cassis, fumé...), très bien charpenté, de robe soutenue et brillante, très riche, de bouche intense. Le 2012, aux nuances pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, est un vin étoffé, coloré et rond au palais. 
Le Morgon 2012, issu d’un vignoble de 2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux, un joli vin au nez concentré (mûre etcassis), aux tanins amples mais fondus, bien persistant en finale, de très bonne bouche. Le Beaujolais rosé est une réussite, de robebrillante rose clair, mêlant fraîcheur et charpente, avec des arômes subtils et persistants où dominent les fruits frais.

Posté par PDG56 à 09:29 - Permalien [#]

05 juillet 2015

Château LARRAT, UN BLAYE COMME ON LES AIME

Château LARRAT

Château LARRAT 

(BLAYE)
Bernard Larrat - Earl Domaine de Grillet
5, Grillet
33710 Pugnac
Téléphone :05 57 68 80 64 et 06 16 60 91 17 
Télécopie : 05 57 68 82 65 
Email : dom.grillet@wanadoo.fr 
Site : www.chateau-larrat.fr 

La propriété, déjà importante au siècle dernier, constitue un ensemble de 60 ha, d’un seul tenant. Les sols argilo-siliceux et limoneux de ce terroir donnent au vin toute sa richesse.
Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2011, majoritaire en Merlot, le reste en Cabernets, élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, un vin de belle matière. Le 2010 (62% Merlot, 27% Cabernet-Sauvignon, 11% Cabernet franc), élevé 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, allie concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de prune et de fumé. Il y a aussi le Côtes de Bourg rouge 2012, très réussi, au nez puissant et subtil, de belle charpente, aux connotations de petits fruitsmûrs (cassis, cerise noire...), de bouche structurée.

Posté par PDG56 à 18:16 - Permalien [#]

01 juin 2015

AU SOMMET, Fernand ENGEL et Fils

Fernand ENGEL et Fils Fernand ENGEL et Fils

Fernand ENGEL et Fils 



1, route du Vin
68590 Rorschwihr
Téléphone :03 89 73 77 27 
Télécopie : 03 89 73 63 70 
Email : domaine.engel@orange.fr 
Site : www.fernand-engel.fr 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Quatre générations de vignerons (Fernand, le fondateur, Bernard, son fils, Sandrine et son mari Xavier, et leurs enfants). Agriculture biologique depuis 2001. 
“Nous avons repris fin 2013 le domaine Claude Freyburger à Bergheim, précise-t-on. Avec ces 9 ha supplémentaires, la surface totalise désormais 63 ha, ce qui en fait le deuxième domaine viticole familial après Schlumberger. Sa capacité est portée désormais à 500 000 cols en Bio. Attaché à son statut de vigneron récoltant, le Domaine Fernand Engel ne pratique pas de négoce et ne l’envisage pas. Quatre Grands Crus couronnent maintenant une gamme très large. Les produits phares du domaine restent les Crémants et surtout les Vins liquoreux” 
Beau Gewurztraminer Clos des Anges de Rorschwihr 2012, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur, qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel. Excellent Pinot Gris Grand Cru Gloeckelberg 2012, marqué par sa fraîcheur aux papilles et sa persistance aromatique, au nez intense, un vin floralsuave, d’une jolie complexité de senteurs. Le Riesling Grand Cru Praelatenberg de Kintzheim 2011 dégage de subtiles nuances d’amande et de citron, tout en harmonie, d’une jolie finale. Le Meyerhof Pinot Noir 2012, de robe rubis, aunez de petits fruits rouges mûrs, est très parfumé, ample, généreux et bien persistant. 
Remarquable Gewurtraminer Vendanges Tardives blanc 2011, onctueux, au nez intense etfranc, où dominent les fruits mûrs, les fleurs et le pain brioché, un grand vin complexe, de très belle évolution. Le Crémant Trilogie Zéro Dosage 2010, parfumé et persistant, allie finesse et structure, une cuvée vive, aux connotations de rose et de fruits secs.
               
Text-to-speech function is limited to 100 characters

Posté par PDG56 à 19:52 - Permalien [#]

Le Domaine Armand GILG A L'HONNEUR

Domaine Armand GILG

 



2, rue Rotland
67140 Mittelbergheim
Téléphone :03 88 08 92 76 
Télécopie : 03 88 08 25 91 
Email : bureau@domaine-gilg.com 
Site : www.domaine-gilg.com 

Des vignerons depuis 4 siècles : 27,4 ha de vignes à Mittelbergheim et ses environs, 5,4 ha sont situés au Grand Cru Zotzenberg et 1 ha dans le Grand Cru Moenchberg à Andlau et Eichhoffen. Culture raisonnée.
Excellent Pinot Gris Vieilles vignes 2013, de robe dorée, au nez de fumé typique, très persistant et tout en finesse. Beau Riesling Grand Cru Zotzenberg 2012, tout en fraîcheur et minéralité, qui dégage des arômes de citronnelle, d’une grande finesse et d’une belle persistance comme lePinot Gris Grand Cru Zotzenberg 2012, très typé, particulièrement subtil et parfumé, aux arômesintenses de fruits frais et une pointe d’épices, d’une belle finale. Le Riesling Grand CruMoenchberg 2012, très marqué par ce terroir spécifique, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, est de bouche intense. Le Gewurztraminer Grand Cru Zotzenberg2012 est tout en délicatesse, très subtil, avec des nuances d’amande et de fruits blancs. Superbe Gewurztraminer Grand Cru ZotzenbergVendanges Tardives 2011, ample et très onctueux, dense et distingué à la fois, un vin généreux et harmonieux, d’une grande complexité au palais (brioche, abricot confit). Goûtez le Crémant d’Alsace rosé brut 2012, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboisemûre.

 

Posté par PDG56 à 19:49 - Permalien [#]


25 mai 2015

SANCERRE Domaine Alban ROBLIN

Domaine Alban ROBLINSANCERRE Domaine Alban ROBLIN

Domaine Alban ROBLIN 

(SANCERRE)

La Rabotine
18300 Sury-en-Vaux
Téléphone :02 48 79 31 15 et 06 82 74 05 31 
Télécopie : 02 48 79 31 15 
Email : roblin.larabotine@orange.fr 
Site : www.alban-roblin-sancerre.fr 

La famille Roblin cultive la vigne sur les coteaux Sancerrois depuis plusieurs générations. Une exploitation de 12 ha qui se situe autour du village de Maimbray. Le domaine est conduit en agriculture raisonnée. Afin de limiter l’érosion, et dans un souci de respect de la nature des sols et de l’environnement, la majeure partie du vignoble est enherbée, la bande de terre sous le rang étant travaillée mécaniquement. 
“Pour ce millésime 2014, nous dit Alban Roblin, malgré un été désastreux, le beau mois sec de septembre, nous a permis de faire une belle récolte saine. Cela nous donne un vin bien représentatif de l’appellation, avec un bel équilibre, sur l’agrume, qui va continuer à mûrir avec le temps. Il est déjà gras, avec une belle richesse. Le rouge a une couleur rubis bien prononcée, c’est un vin riche et concentré, et le rosé a une belle robe saumonée.”
Tout en bouche, ce Sancerre blanc cuvée Alban Roblin 2013, sol argilo-calcairevinificationtraditionnelle en cuves Inox avec contrôle des températures puis élevage sur lies fines avecremontage 4 à 5 mois, légère filtration avant la mise en bouteille... est vraiment remarquable, très bien équilibré en acidité, avec ces arômes de pomme et de tilleul, de bouche subtile, un vind’une grande finesse, racé, séduisant par sa structure distinguée en finale. Le Sancerre blanccuvée Héritage 2012, vinifié sur lies fines pendant une dizaine de mois en fûts de chêne, est plus rond, et mêle puissance et souplesse. 
Belle réussite encore avec ce Sancerre rouge 2013, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais bien ronds
Excellent Sancerre rosé 2013, aux parfums intenses et frais de fruits rouges, associés à de discrètes notes florales, très agréable.

 

Posté par PDG56 à 11:51 - Permalien [#]

14 mai 2015

LE NOUVEAU CLASSEMENT DES MEILLEURS ROUGES DE LOIRE

 

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)
 
RAYNIERES (S)
FOSSE SÈCHE (S)
GODINEAU (A)
 
BEAUREGARD (S)
BESSIÈRE (S)
PETIT CLOCHER (A)
VIEUX PRESSOIR (S)
SAUMUR-CHAMPIGNY
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
 
BOURG NEUF
BOUVET
Christelle DUBOIS
LA GUILLOTERIE
ROCHEVILLE
 
VARINELLES
CHINON
GOURON (r)
 
BOUCHARDIÈRE 
BOUQUERRIES
COULY-DUTHEIL
DOZON
 
A. LEON
NOIRÉ
Dne de L'R
CAVES de la SALLE
BOURGUEIL SAINT NICOLAS 

DRUSSÉ (SNB)
GÉLÉRIES (B)
PETIT BONDIEU
JARNOTERIE (SNB)
MINERAIE (SNB)
TOURAINE CHEVERNY 

CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE
TEVENOT (Che)
 
CHAISE
CHESNEAU (CHe)
MONTIGNY
DARIDAN (CHe)
 
MAISON (CHe)
MECHINIERES
Domaine des ROY
SANCERRE DIVERS 

NATTER (S) (r)
 
A. ROBLIN (S)
CHAILLOT (CH) 
SARRY (S)
CHEVREAU (S) (r)
André DEZAT (S)
MALBETE (R) (r)
Daniel REVERDY (S) (r)
J-M ROGER (S)
VATTAN (S)
 
BIZET (S)
GILBON (MS)
MABILLOT (R)
P'TIT ROY (S)
SAUTEREAU (S)
 
FOUASSIER (S)
PICARD (S)
M. E. ROBLIN (S)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
D. FOURRIER (A)
SAUMUR-CHAMPIGNY
ROCFONTAINE
CHINON
(BROCOURT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS 

GESLETS (B)
VERNELLERIE (B)
TOURAINE CHEVERNY 

CHARMOISE
MESLIAND*
SANCERRE DIVERS 

 

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
BRÉZÉ (S)
TROTTIERES (A)
SAUMUR-CHAMPIGNY
CORDELIERS
(SAINT-JUST)
CHINON
(Patrick BARC)
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS 

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY 

 
SANCERRE DIVERS 

(LAUVERJAT (S))

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Posté par PDG56 à 21:15 - Permalien [#]

22 avril 2015

COUP DE CŒUR POUR LE SAINT-ÉMILION GRAND CRU Château VIEUX-POURRET

Château VIEUX-POURRETSAINT-ÉMILION Château VIEUX-POURRET

Château VIEUX-POURRET 

(SAINT-ÉMILION)
Mme Richert-Boutet
Lieu-dit Miaille

Téléphone :06 48 14 99 07 
Email : chateau.vieux.pourret@orange.fr 
Site : www.chateau-vieux-pourret.com 

Vignoble de 6 ha, en conversion biodynamique (agriculture exempte de produits chimiques), dont l’étiquette porte le label. En quête d'une harmonie avec lanature, les travaux du sol et de la plante sont liés à un calendrier lunaire. Cette culture n’emploie pas de produits “cides” (herbicide, pesticide, fongicide).
“Pour produire des grappes de raisins vivantes, explique-t-on ici, notre chef de culture Jean-Philippe Turtaut, avec ses préparations naturelles, se place en compagnon de la plante, pour renforcer son autonomie et l'aider à puiser et à extraire le meilleur de ce terroir de Saint-Émilion.”
Très beau Saint-Émilion GC 2011, au nez subtil et intense à la fois, séveux et persistant, avec ces notes de mûre et de griotte, riche en couleur, aux tanins soyeux, de bouche savoureuse. Remarquable 2010, riche au nez comme aux papilles, charnu, puissant, aux nuances de fruitsmacérés et d’épices, d’une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés, de gardecomme ce 2009, corsé et gras, cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante etsouple, un vin typé, structuré et persistant. Excellent aujourd’hui, le 2007 est d’un beau rouge profond, ample et fruité, avec ce nez où dominent la groseille mûre et la violette. 
Belle cuvée Dixit 2011, qui développe un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de fruitscuits et de truffe, harmonieux, riche et parfumé, de belle robe, un vin très équilibré. Le 2010, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, se révèle complexe au nez comme au palais, dominé par les fruits macérés et l’humus. S’il en reste, le 2008 se goûte très bien aujourd’hui, riche aunez comme en bouche, avec ces notes de prune et d’humus, aux tanins savoureux, dense, mais tout en distinction.

 

Posté par PDG56 à 11:51 - Permalien [#]

Château FRANC LARTIGUE, UN GRAND CRU DE SAINT-ÉMILION COMME ON LES AIME

Château FRANC LARTIGUESAINT-ÉMILION Château FRANC LARTIGUE

Château FRANC LARTIGUE 

(SAINT-ÉMILION)
Vignoble Marcel Petit
6, chemin de Pillebois
33550 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 33 03 
Email : contact@vignobles-petit.com 
Site : www.vignobles-petit.com 

La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit avec l’acquisition du Château Pillebois en Castillon Côtes de Bordeaux. Dès 1988, la société s’est enrichie avec les châteaux FrancLartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. 
Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Toutes les fertilisations sont faites avec des fumures organiques naturelles à faible teneur azotée mais riches en humus.
Coup de cœur pour ce Saint-Émilion GC 2012, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% deMerlot et parts égales de Cabernets Franc et Sauvignon, vieilli 12 mois en barriques dont 1/3 defûts neufs, un vin alliant puissance et distinction, bien charnu, d’une rondeur et d’une bouche persistantes, où dominent la prune et l’humus, avec des nuances de fruits rouges cuits. Excellent 2011, intense au nez comme en bouche, parfumé (mûre, poivre...), aux taninsharmonieux et riches. 
Leur Castillon Côtes de Bordeaux 2012, pratiquement un pur Merlot (95%, et 5% Cabernet-Sauvignon), est fort bien élevé, charnu, de couleur grenat, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale.

 

Posté par PDG56 à 11:48 - Permalien [#]

19 avril 2015

Château BOUTILLON, au sommet de son appellation

Château BOUTILLONBORDEAUX SUPÉRIEUR Château BOUTILLON

Château BOUTILLON 

(BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Chantale et Bertrand Gillet

33540 Mesterrieux
Téléphone :05 56 71 41 47 
Télécopie : 05 56 71 32 21 
Email : contact@chateau-de-boutillon.fr 
Site : http://chateau-de-boutillon.fr/ 

Au sommet avec ce superbe Bordeaux Supérieur cuvéeAnne-Sophie 2012, élevé en fûts de chêne, aux taninsfermes et soyeux à la fois, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse, aux arômesd'épices et de griotte, avec, en bouche, ces nuances de senteurs de fruits confits et de sous-bois, d’excellente évolution. Beau 2010, parfumé, aux connotations de cassis et d'humus, ferme et persistant, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie charpente et distinction, de belle évolution comme le prouve le 2006, de bouche pleine et riche, aux notes defruits des bois et de fumé, puissant et savoureux, aux tanins soyeux
Le Bordeaux Supérieur cuvée Traditionnelle 2010, charnu, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins mûrs.

 

Posté par PDG56 à 20:35 - Permalien [#]